IGP Ardèche et IGP Ardèche mention Coteaux de l’Ardèche



Au 1er Août 2009, la segmentation des vins en France a changé pour se calquer sur le modèle Européen avec notamment le passage en Indication Géographique Protégée pour les Vins de Pays. Il ne s’agit pas d’une nouvelle catégorie de vins. Cette reconnaissance comme signe officiel de qualité est un tournant important pour les vins de pays. Elle représente l’avantage que le nom des vins de pays devenus IGP va être protégé de manière forte.

L’IGP est un signe officiel de qualité reconnu au niveau communautaire. C’est un gage de qualité qui permet une valorisation de la production et une meilleure visibilité par les consommateurs. L’IGP identifie et valorise un territoire, mais c’est aussi beaucoup plus qu’une simple indication de provenance : la notoriété du produit doit être associée à un savoir-faire ou une qualité déterminée attribuables à l’origine géographique.

  

En Ardèche, le passage à l’IGP a donc été légitime et naturel grâce à :


      leur dénomination : Ardèche et Coteaux de l’Ardèche,
      leur identité, fortement liée à leur territoire,
      la qualité des produits : depuis de nombreuses années, les Vins de Pays de l’Ardèche et des Coteaux de l’Ardèche travaillent avec l’objectif de proposer un vin de qualité à la consommation.


Issus de la géologie colorée de l’Ardèche, les IGP Ardèche offrent aux connaisseurs, une gamme étendue de vins élégants et authentiques qui revendiquent leur territoire. Vins de cépage et d’assemblage, la zone de production couvre 7500 hectares et s’étend sur 339 communes de tout le département pour l’IGP Ardèche et sur 150 communes du sud Ardèche pour l’IGP Ardèche mention Coteaux de l’Ardèche. On en produit environ 400 000 hl par an dans les bonnes années.

  

Nombre d’hectares


7 500 hectares.

  

Situation géographique


339 communes de tout le département pour l’IGP Ardèche et 150 communes du sud Ardèche pour l’IGP Ardèche mention Coteaux de l’Ardèche.

  

Cépages


Les IGP sont élaborés soit en cépage unique, soit en assemblage.
  Vins rouges : 43 % monocépage et 57 % assemblage (45 % de la production).
  Vins rosés : 57% assemblage (35 % de la production).
  Vins blancs : 25% assemblage(20 % de la production).

  

Production


Environ 385 000 hectolitres sont agréés en " IGP Ardèche " dont 25 000 hl en " IGP Ardèche Primeurs ".

Pour en savoir plus, si vous êtes professionnel (journalisme, tourisme, enseignement, viticulture) rendez-vous sur l'onglet "S'INFORMER"

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEUREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.