test
 

Table d'interprétation, Bourg-Saint-Andéol
Coordonnées GPS : 44,3691869, 4,64706899


Passer la souris sur l'image pour zoomer

Dans le vignoble ardéchois, tous les paysages se retrouvent autour de la vigne. Ici vous trouverez des vins étonnants, produits sous un soleil implacable , par des vignerons aux accents multiples...


Fruit de l'influence méditerranéenne, la vigne a été implantée en Ardèche il y a plus de 2 000 ans, avant même la conquête romaine. Elle se développe réellement au Moyen-Âge et avec elle, échanges et commercialisation du vin lors des siècles suivants. Au point d'en devenir l'une des principales sources de richesse du département.

A l'issue d'une longue lutte pour sa résurrection au 20ème siècle, le vignoble ardéchois se renouvelle depuis les années 1960 après une période d'implantation de cépages hybrides : les caves coopératives regroupant les viticulteurs se développent, auxquelles s'ajoutent les vignerons indépendants.

Les productions évoluent résolument vers la recherche de la qualité avec la plantation de cépages nobles. Grenache, Syrah, Viognier et Chardonnay sont de ceux-là, dont certains propres à l'Ardèche comme le Chatus...

L'Ardèche était pionnière pour la dénomination « Vins de Pays ». Ses vins sont aujourd'hui reconnus par l'Europe sous 3 dénominations officielles, signes de qualité, à découvrir :

- L'Indication Géographique Protégée (IGP Ardèche) couvre l'ensemble du département. L'Ardèche représente le premier producteur en volume de vins IGP en Rhône-Alpes.

- L'Appellation d'Origine Protégée Côtes du Vivarais concerne 9 communes en Ardèche, 5 dans le Gard pour 500 hectares cultivés.

- L'Appellation d'Origine Protégée Côtes du Rhône et Côtes du Rhône Village concerne 4 communes dans le canton de Bourg-Saint-Andéol sur 1 400 hectares.

Parcourez l'Ardèche, découvrez ses trésors, poussez les portes de nos caveaux : ici la terre est rude mais des femmes et des hommes, chaleureux et proches de leurs racines, vous parleront avec enthousiasme de leur pays, de leur village et de leur passion pour les vignes.


Les Côtes-du-Rhône AOP des communes aux alentours de Bourg-Saint-Andéol et les Côtes-du-Vivarais AOP s'épanouissent au sud-est du département, là où l'Ardèche prend ses accents les plus méridionaux. Les uns dans la vallée du Rhône, les autres de part et d'autres des gorges de l'Ardèche, développent leur typicité et leurs différences.

Les Appellations d'Origine Protégée Côtes du Rhône

Les Côtes-du-Rhône AOP bénéficient de sols issus d'alluvions anciennes s'étageant sur les vieilles terrasses du fleuve. Celles-ci sont entaillées par des combes qui créent de belles pentes viticoles. Les sols calcaires de ces terrasses sont, soit recouverts de limons déposés par le vent au fil des âges, les loess , soit mélangés à des gravettes ou des galets roulés. Dans le premier cas, ils sont propices aux blancs ou aux rosés, dans le second, ils sont favorables aux rouges de garde.

Les rendements y sont modestes et le Grenache s'y épanouit particulièrement parmi 13 cépages, dont le Mourvèdre et la Syrah.

L'Appellation d'Origine Protégée Côtes du Vivarais
Sur les hauteurs du plateau des Gras, de part et d'autre des gorges de l'Ardèche, dans les sols alluvionnaires des terrasses de la vallée de l'Ibie, à Vinezac, les Côtes-du-Vivarais profitent du climat méditerranéen et s'imprègnent des caractéristiques végétales de la garrigue : thym, sarriette, lavande se retrouvent dans la palette aromatique des vins.

Sur 14 communes d'Ardèche et du Gard et 500 hectares, la Syrah côtoie notamment, en rouges, rosés et blancs, le Cinsault, le Grenache ou le Viognier.


Les vins rouges trouvent un terrain de prédilection dans 4 communes du canton de Bourg-Saint-Andéol en Appellation d'Origine Protégée, Côtes-du-Rhône et Côtes-du-Rhône Villages. Les terres bien drainées offrent à la vigne un apport régulier en eau et la restitution, durant la nuit, de la chaleur emmagasinée durant la journée. Ces terroirs conviennent particulièrement à l'élaboration de vins de garde pendant que les terrains loessiques conviennent mieux aux rouges plus légers. Ici le Grenache domine dans de remarquables assemblages.

Coté Côtes-du-Vivarais AOP, le mariage de la syrah et du grenache permet d'élaborer des vins de caractères. Des rouges charpentés à la fois gourmands et rocailleux et des rosés frais et très aromatiques.

« Qui sait déguster, ne boit plus jamais un vin, mais goûte ses secrets. »
Salvador Dali


Crédit photos : J.M Demars / Mas de Libian / 2000 Vins d'Ardèche
 
L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEUREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.