Les vins primeurs en Ardèche






Cave coopérative Lablachère
Vignerons Ardéchois Ruoms

Qu’est ce que le Vin Primeur ou Nouveau ?
Premiers vins de l’automne, les vins IGP Ardèche Primeurs sont commercialisés dès le 3ème jeudi du mois d’octobre pour satisfaire les amateurs de vins frais, souples, gouleyants. Ils rencontrent un grand succès car son caractère s’harmonise parfaitement avec le goût actuel de nombreux consommateurs pour des vins rouges allègres, nerveux, fruités et des vins blancs aromatiques à boire pour le plaisir. Ce sont des vins festifs qui incarnent la convivialité. Il est préférable de les consommer assez frais pour profiter de tous leurs arômes.

Les vins IGP Ardèche Primeurs sont produits en rouge, rosé et en blanc, il s’agit principalement de vins de cépages mais également de vins d’assemblage (notamment en blanc : assemblage de Chardonnay, Sauvignon et de Grenache blanc). En rouge, le cépage « roi » est le gamay qui représente prés des ¾ des vins IGP Ardèche Primeurs.

VINIFICATION
Les vins IGP Ardèche Primeurs sont vinifiés en macération carbonique ou vinification courte afin d’extraire le maximum de saveurs, toute la finesse des arômes des baies du raisin, de préserver rondeur et fruité et d’éviter une trop grande charge en tanins. Ce sont des vins techniques et délicats car ils font l’objet de manipulations importantes en un temps restreint.

Schématiquement les vins rouges, rosés, blancs ont pour chacun d’entre eux leur propre process de vinification :
-macération carbonique (dite beaujolaise) pour le Gamay.
-thermo vinification pour la Syrah, le Merlot et le Grenache.
-pressurage direct puis fermentation à très basse température pour les blancs et les rosés.
Les vins primeurs sont légers, souples, très fruités, très agréables à déguster. Ils conservent leurs caractéristiques dans de bonnes conditions dans les 6 mois qui suivent leur mise en marché.

Vins IGP Ardèche Primeurs : Point sur la réglementation
Cette production doit respecter les règles des vins IGP Ardèche plus trois conditions supplémentaires :
• une date de mise à la consommation, fixée au 3ème jeudi du mois d’octobre suivant la récolte,
• un étiquetage mentionnant le caractère primeur ou nouveau et le millésime,
• un agrément spécifique par une commission de dégustation chargée de vérifier le caractère primeur des vins présentés à l’agrément.





Les actualités :
L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEUREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.